carnet de visite Suzanne Valadon

Suzanne, de son vrai nom Marie-Clémentine, est née en 1865 dans un village de haute vienne. Elle arrive avec sa mère, blanchisseuse, sur la butte Montmartre vers l’âge de 5 ans. Et à 15 ans, elle est remarquée par les peintres impressionnistes. Sa beauté attire bon nombres d’artistes. Puvis de Chavannes, Auguste Renoir, Jean-Jacques Henner… et Toulouse-Lautrec la prennent pour modèle. C’est ce dernier qui la surnommera d’ailleurs Suzanne en référence à la « Suzanne biblique », arguant du fait qu’elle posait nue pour ces peintres « vieillards ». Parallèlement à de petits métiers qu’elle exerce pour survivre, Suzanne dessine. Elle s’initie à cet art et apprend notamment en regardant les peintres lors de ses séances de pose. Mine de plomb, fusain, sanguine,… Suzanne est douée ! Toulouse-Lautrec remarque son talent et la présente à Edgar Degas. Ce dernier la prend sous son aile et lui enseigne le dessin de 1883 à 1893. Cette année-là, elle se met aussi à la peinture avec pour modèle sa famille, sa mère et son fils, notamment. En 1894, Suzanne est la première femme admise à l’exposition de la Société Nationale des Beaux Arts à Paris…C’est le début d’une brillante carrière…

Carnet de visite Suzanne Valadon

The Concept Book vous recommande cette grande artiste. Visite de l’atelier et de l’appartement de la rue Cortot au Musée de Montmartre . Et à travers différentes lectures : Suzanne Valadon de Jeanne Champion ou de Thérèse Diamand Rosinsky ou encore le roman historique de Michel Peyramaure « les escaliers de Montmartre ».